Notions de la maison passive, écologique et bioclimatique

Posté par:

Maison-et-bois.fr revient pour vous sur des notions que l’on retrouve souvent dans les concepts de maison passive, écologique ou encore bioclimatique.

Confort thermique ressenti

Le confort thermique ressenti, comme son nom l’indique, est la sensation de chaleur réellement ressentie par une personne. Celle-ci dépend : de ses vêtements, de son état (en activité ou non), de la température de l’air de la pièce, du mouvement de l’air de la pièce, de l’humidité de l’air et de la température des parois. Les vêtements limitent les échanges thermiques entre l’air et le corps, l’activité physique produit de la chaleur, l’air agit par convection sur le corps.

Humidité de l’air : l’humidité de l’air influe sur la régulation thermique en été et sur la physiologie du corps en toute saison. Globalement l’humidité de l’air dans un bâtiment doit être comprise entre 40 et 65 %.

Mouvement de l’air :  plus l’air est en mouvement, plus l’échange avec le corps augmente par convection. Même si l’air est chauffé à 20 ou 22 c°, les courants d’air augmenteront la déperdition thermique du corps dont la température est d’environ 37 c°…

Température des parois : les parois rayonnent. Ce qui veut dire que même si l’air d’une pièce est chauffé à 20 c°, une paroi froide va refroidir le corps qui se trouve à proximité par rayonnement.

Le déphasage

Le déphasage ou déphasage thermique doit s’entendre ici par décalage. Le déphasage est la capacité d’une habitation à ralentir le transfert de chaleur. Exemple : en été, des murs épais mettront longtemps à se réchauffer et limiteront le réchauffement du bâtiment en journée. La chaleur accumulée sera diffusée pendant la nuit ou la température est plus basse. Le déphasage est donc source de confort thermique.

Parois chaudes

Voir ci-dessus Température des parois. C’est tout simplement une paroi bien isolée. Son utilité ne se limite pas seulement à la performance thermique du bâtiment mais aussi au confort thermique ressenti.

Perspirance

C’est la capacité d’un matériau à laisser transiter l’humidité. Un mur perspirant permet d’éviter la condensation et donc la formation de moisissures. Si les murs ne sont pas perspirants c’est la ventilation qui jouera ce rôle.

0