Quelles essences de bois pour la construction ?

Posté par:

Quelles sont les essences de bois les plus utilisées dans la construction d’une maison ?

Le sapin ou l’épicéa :

Quels usages ? Pour l’ossature, la charpente ou le lambris.
Avantages : Très résistants aux intempéries, légers.
Inconvénients : Sensibles aux insectes xylophages, ne résiste pas à une humidification prolongée, mais peut avoir un traitement si humidification temporaire.
Aspects : Le sapin est un bois clair, presque jaune, avec un fil droit. L’épicéa est un bois blanc crème, avec une légère coloration rougeâtre au cœur, le fil est droit, avec des poches de résine fréquentes.
Durabilité : Très grande (au moins 120 ans).
Protection(s) : Traitement à l’eau ou au solvant, (type Xylophène) contre les insectes et les champignons. Ou pour protéger en surface : de l’huile de lin mélangée à de la térébenthine.
Prix : À partir de 583€ le m3 pour charpentes et ossatures, 787€ le m3 pour les planches.

Le mélèze :

Quels usages ? Pour terrasses ou bardage.
Avantages : Très grande résistance aux grands froids, ne nécessite aucun traitement contre l’humidité.
Inconvénients : Sensible aux insectes, grisonnant avec le temps en étant exposé aux intempéries.
Aspect : Brun rosâtre veiné brun rougeâtre, au fil droit, très résineux.
Durabilité : Il est utilisé notamment pour faire les poteaux des parcs pour les bêtes, il est donc très résistant, environ 50 ans.
Protection(s) : Même traitement que le sapin ou l’épicéa, huile pour éviter le grisonnement.
Prix : À partir de 50€ le m2 pour le parquet, 30€ le m2 pour le bardage,

Le douglas :

Quels usages ? Pour la charpente, l’ossature, les terrasses, le bardage ou le lambris.
Avantages : Naturellement imputrescible, résistant à l’humidité.
Inconvénients : Nécessite un traitement adapté contre les insectes.
Aspect : Brun rosâtre, avec de nombreuses poches de résines parfois importantes, le fil est droit.
Durabilité : C’est le résineux le plus durable, en bardage, à une exposition aux caprices météorologiques, il peut durer jusqu’à 150 ans.
Protection(s) : Solvant ou traitement à base d’eau.
Prix : À partir de 363€ le m3 pour la charpente, 23€ le m2 pour l’ossature et le bardage.

Le chêne :

Quels usages ? Pour la charpente, pour le parquet et le lambris.
Avantages : Très résistant, c’est un des bois les plus solides.
Inconvénients : Lourd et assez cher.
Aspect : Brun clair, parfois tirant sur le jaune paille avec un veinage droit, il aura tendance à brunir un peu à la lumière.
Durabilité : Non sensible aux insectes, résistant à l’humidité, la plupart des parquets sont faits en chêne et durent facilement 50 ans.
Protection(s) : Bois tannique, préférer un traitement au solvant, il pourrait faire apparaître des taches brunes au contact de l’eau.
Prix : À partir de 942€ le m3 pour charpentes, 31€ le m2 pour le parquet.

Le châtaignier :

Quels usages ? Charpente lourde, lambris ou parquet.
Avantages : Ne craint pas les insectes, ni l’humidification temporaire.
Inconvénients : Ne convient pas pour l’extérieur.
Aspect : Bois jaune clair à brun jaunâtre.
Durabilité : Longévité estimée à 25 ans en parquet, à plus de 100 ans en charpente.
Protection(s) : Même traitement que le chêne, le châtaignier étant un bois tannique.
Prix : À partir de 28€ le m2 pour le parquet, 400€ le m3 pour la charpente.

Les traitements sont à renouveler tous les 5 ans en moyenne. Notez qu’il existe des traitements chimiques faits par les revendeurs de bois. On parle alors de traitement en autoclave, le bois est cependant plus cher à l’achat. Le traitement à l’huile de lin colorera légèrement le bois, l’huile étant couleur miel.

0